Nutrition optimale en musculation

Nutrition optimale en musculation

 

Actuellement, les régimes alimentaires ne cessent de se multiplier, et il est parfois complexe de savoir lequel correspond à une alimentation idéale.

En d’autres termes, une bonne alimentation de nos jours, ça ressemble à quoi ? Il convient de prendre soin de son corps, tout en l’aidant à optimiser ses capacités en musculation. À travers cet article, nous allons aborder les différents aspects de l’alimentation en musculation, afin que vous puissiez découvrir quelle est l’alimentation idéale pour cette pratique.

L’alimentation hypothétiquement idéale en musculation

 

Hypothétiquement, adopter une alimentation idéale est simple.

Il convient de mettre en pratique les recommandations connues désormais de tous : réaliser trois repas quotidiens, bannir tout grignotage, inclure un produit laitier à chaque repas et consommer, au minimum, cinq fruits et légumes par jour.

Vous pouvez aussi obtenir plus de détails sur la composition de chacun de vos repas dans le programme national nutrition santé.

En suivant ces recommandations, notre corps ne souffrirait d’aucune carence, et l’ensemble de ses besoins demeureraient intégralement couverts.

Cela semble aisé, mais…

L’alimentation idéale en musculation dans les faits

 

… Il n’en n’est rien.

En pratique, suivre un régime alimentaire idéal est pratiquement infaisable.

Effectivement, l’état nutritionnel de chaque aliment vendu à ce jour se détériore peu à peu, et les nutriments nécessaires pour couvrir les besoins de notre corps ne sont plus présents en quantité suffisante.

De plus, chaque individu a un contexte familial, une activité professionnelle et sportive qui lui est propre, et de ce fait, des besoins uniques inhérents à sa situation.

Pour certaines personnes, 1 500 calories et 3 repas quotidiens seront suffisants, pour d’autres 3 000 calories seront nécessaires et devront être réparties sur 5 repas.

Par conséquent, les recommandations nutritionnelles officielles représentent un socle d’informations vastes et imprécis et ne sont, en aucun cas, garantes d’une alimentation idéale.

Pour conclure, chaque personne ayant des goûts, des buts, des ressources et des modes de vie différents d’un point de vue alimentaire, il apparaît clairement que l’alimentation idéale adaptée à chacun des besoins de notre corps n’est qu’une illusion.

De quelle manière alors s’approcher au mieux d’une alimentation idéale, en dépit de la mauvaise qualité des produits que nous mangeons ?

Les supplémentations alimentaires dans l’alimentation idéale en musculation

 

De nos jours, les supplémentations sont indispensables à notre alimentation si l’on désire se rapprocher au maximum d’une alimentation idéale et se maintenir en excellente santé.

L’exemple le plus probant concerne la vitamine D. En effet, la plupart des êtres humains sont carencés en cette vitamine, en particulier dans les zones les moins ensoleillées. Il est donc indispensable de se supplémenter.

Bien sûr, comme expliqué précédemment, chaque individu doit se supplémenter de manière différente.

Une illustration : lorsque vous habitez dans une zone baignée de soleil, et si vous sortez régulièrement, une supplémentation en vitamine D s’avère inutile.

Aussi, si vous mangez fréquemment certains poissons (saumon, hareng, maquereaux…), particulièrement riches en oméga-3, une supplémentation n’est pas non plus nécessaire.

Cependant, afin de vous conseiller au mieux, voici les éléments pour lesquels vous pouvez vous supplémenter par ordre d’importance :

  • Un complément multivitaminé riche en vitamine D3 et K2
  • Un complément riche en oméga-3 (uniquement si vous mangez moins de trois fois par semaine du poisson en contenant)
  • Un complément pour prendre soin de vos articulations

Il est possible également de se supplémenter pour couvrir d’autres besoins, toutefois, ces trois compléments me paraissent primordiaux dans le cadre d’une alimentation la plus saine et la moins transformée possible.

Une alimentation idéale en musculation qui doit être adaptée à chaque profil

 

Au même titre que les exercices de musculation, l’alimentation, pour être idéale ou presque, doit être parfaitement adaptée au profil du sportif.

Il convient alors de privilégier les produits de bonne qualité nutritionnelle selon ses préférences gustatives, ses besoins énergétiques, la répartition en nombre de repas, son emploi du temps, et de la complémenter si nécessaire. Cette approche est la clé pour s’approcher d’une alimentation presque idéale, qui ne peut jamais vraiment l’être.

Faire son possible pour élaborer un plan nutritionnel adapté reste le meilleur moyen pour s’approcher de cette alimentation idéale, et ressentir ses bienfaits et ses bénéfices durant nos entraînements et sur notre santé.

J’espère que cet article vous a aidé à mieux comprendre l’alimentation en musculation.